Archives de catégorie : Lieux de balades

Le sonnet marotique : Plus me plaît…

 

Plus me plaît…


Plus me plaisent ces lieux que le touriste ignore,
Dont le charme discret se découvre en rêvant,
Le long des vieux logis, courtisés par le vent,
Plutôt que ces endroits que seul l’argent déflore.

Comment ne pas honnir ce béton carnivore,
Polluant le regard et le soleil levant,
Tandis que mon village, au minois captivant,
Fait à chaque saison, danser la belle aurore !

De l’église endormie, aux ailes du moulin,
J’aime la promenade à l’heure du déclin
Quand le jour fatigué délaisse ma verrière.

Je goûte à ce nectar, comme on goûte un présent,
Offert par un ciel pur et son baiser grisant,
Puis je ferme les yeux pour clore ma prière !

Annie

Stances : Promenade en bord de Sèvre.

 

 

Promenade en bord de Sèvre

La chevelure d’or des genêts éclatants
Roule sur les dos nus des rochers immuables,
Que la neuve saison, de ses longs doigts affables,
Caresse au fil des jours en gestes nonchalants.

Foisonnants, les talus, pour préparer la mûre,
Accueillent mille fleurs et les nids des oiseaux,
Tandis qu’une rainette à l’abri des roseaux,
Ajoute son refrain à l’éclat d’un murmure !

Une glycine mauve, accoudée aux vieux troncs,
Rampe en catimini pour embrasser le lierre
Qui poursuit cependant sa tâche familière :
– Assurer le confort d’invisibles plastrons.

De maints reflets d’argent, aux riches cascatelles,
La rivière qui court, applaudit le cadeau,
Et mon âme du coup s’accroche à ce radeau,
Quand les dents du moulin chahutent ses dentelles !

Annie